Pourquoi BIOKALA ?

Besoins énergétiques croissants en Côte d’Ivoire :

Besoin de 100/150 MW par an d’ici 2030

Amélioration de l’accès à l’énergie pour les populations

Disponibilité d’une biomasse importante :

Culture historique de diverses ressources au sein de plantations industrielles et villageoises

Expérience de production énergétique des entreprises agro-industrielles

Masse importante de déchets à valoriser

Besoin de développement « vert » :

Plan énergétique de la Côte d’Ivoire (5% ENR en 2030)

Besoin de dynamisation des zones rurales :

Générer des revenus complémentaires

Créer de l’emploi en zone rurale et limiter l’exode

Mise en œuvre de programmes de développement de l’Agriculture pour amélioration des rendements des plantations villageoises