SIFCA ET LE CAOUTCHOUC NATUREL EN AFRIQUE DE L'OUEST

Pour SAPH, filiale du groupe SIFCA, l’année 1999 marque le démarrage effectif de ses opérations d’exploitation de plantations d’hévéas, de transformation et de commercialisation du caoutchouc naturel en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Fort de plus de 10 000 salariés permanents, la filière du caoutchouc naturel s'étend sur un réseau de neuf (09) sites agro-industriels, répartis dans cinq (04) pays dont le Ghana (GREL), le Liberia (CRC), le Nigeria (RENL) et la Côte d’Ivoire avec (SAPH).

Premier producteur du caoutchouc naturel en Afrique de l’Ouest, le groupe SIFCA, à travers SAPH, conserve aussi sa position de premier acheteur de caoutchouc de Côte d’Ivoire. Engagé dans la politique de Développement durable initié depuis 2007 par SIFCA, SAPH entretient des rapports privilégiés avec les planteurs privés qui lui fournissent 75% de leur production.

A travers un ensemble d’actions économiques, sociales et environnementales, SAPH contribue ainsi au développement des communautés locales.

De plus, SAPH entretient de bons rapports avec les associations de producteurs (Apromac, Latex) et fournisseurs de la matière première et participe au programme national de développement de l’hévéaculture, afin de contribuer à la réalisation de l’objectif "1 000 000 de tonnes de caoutchouc naturel à l’horizon 2030". SAPH opère sur toute la chaîne de valeur, depuis la plantation, la production jusqu'à la commercialisation de l'Or blanc.

 
Produits semi-finis